Activité ateliers : début juillet très prometteur

Franck Actualité, Dans la presse

Si l’activité MRA des deux premières semaines de juillet n’est pas parvenue à faire aussi bien que l’exceptionnelle 1ère quinzaine du même mois 2020 (successivement -9,4 % et -2,2 % du 28 juin au 11 juillet derniers), l’Observatoire Hebdomadaire de l’Activité MRA AM Today/EBP MéCa que début juillet 2021 tutoie le record de l’année en cours. Sur cette lancée, le mois pourrait même être une excellente cuvée…

Les deux dernières semaines de juillet 2021 mesurée par l’Observatoire Hebdomadaire AM Today/EBP MéCa (28 juin au 4 juillet et 5 au 11 juillet) n’ont pas démérité. Elles ont affiché un niveau d’activité qui les classe parmi les 5 meilleurs semaines depuis début 2021.

Elles n’en souffrent pas moins de la comparaison avec le stratosphérique début juillet 2020. Les Français préparaient alors leurs congés d’été pour partir oublier le 1er confinement en voiture pendant que les autres s’empressaient également de remettre en état leurs véhicules pour éviter coûte que coûte les transports en commun.

La même volonté de partir sur les routes estivales en 2021 n’a pas provoqué le même rush dans les ateliers. La 27ème semaine (28 juin-4 juillet) affiche un petit -10 % sur son homologue de 2o20 pendant que la 28ème semaine (5 au 11 juillet) n’arrivait qu’à limiter le recul d’un an sur l’autre (-2,2 %).

Vers un bon mois de juillet 2021 ?

Reste les promesses que semble toujours vouloir tenir ce mois de juillet encore en cours, notamment durant sa 3ème semaine qui, de l’avis des réparateurs comme des distributeurs, semble avoir été particulièrement soutenue.

« Alors que toutes les facturations de la semaine 3 de juillet ne sont pas toutes remontées au moment de l’arrêté des chiffres de cette édition, l’activité pièces et main d’œuvre du panel de 300 MRA était déjà supérieure à celle de la même semaine 2020 », confirme l’Observatoire AM Today/EP Méca. « Et comme juillet compte 5 semaines, le mois en cours s’achèvera sans aucun doute en progression sur juin dernier qui n’en comptait que 4, prédit-il, en gardant pour l’instant intactes ses chances d’égaler juillet 2020, voire même de faire mieux ».