3ème semaine de reconfinement: les ateliers rebondissent à +15%

Francois Actualité

En voilà une bonne surprise : alors que les deux premières semaines de reconfinement avaient enregistré une chute des chiffres d’affaires atelier (pièces + main d’œuvre) de -30 %, la troisième vient d’offrir un bienvenu… +15 % ! L’Observatoire de sortie de Crise AM Today/EBP MéCA confirme donc un second confinement bien moins violent que le premier…

L’Observatoire l’avait prudemment laissé entendre dans sa précédente livraison hebdomadaire : il fallait attendre la troisième semaine de reconfinement avant d’avoir une lecture fiable de l’impact sanitaire sur les entrées-atelier des MRA et par extension, de tous les acteurs multimarque. Il prévenait en effet que seule « cette 3ème semaine serait représentative de l’activité réelle des ateliers, une fois ces derniers totalement vidés des ordres de réparation enregistrés fin octobre »…

Et c’est une -excellente- surprise. Loin de continuer la décrue des deux premières semaines (cumul à -30 %), voilà que les ateliers des MRA panélisés par l’Observatoire AM Today/EBP MéCA révèlent un bienvenu rebond hebdomadaire de +15 % !

Mieux : l’Observatoire calcule ainsi que, comparé aux faibles performances des trois premières semaines du premier confinement de mi-mars, celles de novembre affichent successivement une activité de +92,5 %, +203,5 % et +203 % !

Activité ateliers : vers -5 % à -15 % pour tout 2020 ?

On reste bien sûr en-deça de la moyenne 100 de référence, à savoir la dernière semaine de préconfinement initiale (du 9 au 15 mars dernier). Mais le recul atteint cette fois des proportions somme toute rassurantes : première semaine de novembre à 102 points, deuxième à 85 et troisième à 97. Soit une moyenne de 94,6 points, (-5,4 %) quand les trois premières semaines de mars dévissaient à 37,6 (-62,5 %).

Peut-on toujours espérer une année 2020 de l’après-vente qui se terminerait, presque miraculeusement, entre -5 % et -15 % ? Les prochaines semaines, que l’Observatoire prédit dopées par les annonces récentes de déconfinement progressif et de congés de Noël préservés, devraient « libérer les intentions d’entretien-réparation des automobilistes », espère-t-il.

Le suspense reste donc entier. Car il ne reste pour cela que trois vraies semaines d’activité avant la trêve des confiseurs…